Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 28 mai 2017

Petit bonheur #410

Être prise à mon propre jeu !

Celles ou ceux qui ont sillonné les campagnes de la Cornouaille anglaise, de Guernesey ou Jersey, ne seront guère étonnés. Souvent, devant les jardins on trouve des œufs, des fraises, des légumes à vendre, si vous êtes intéressés, vous mettez l'argent dans la boîte aux lettres.

En rentrant d'une jardinerie, je pestais après avoir vu 2 brins d’ail aux ours vendus 4,50 €, alors que c'est une plante sauvage ! J'en retrouve parfois dans mes allées, comme d'autres plants (Merci les oiseaux et le vent) Souvent, je les mets dans l'eau ou des pots à boutures. Je les offre aux amis de passage.

Plantes_7_5_2017.jpg

Aux vacances de printemps, j'ai décidé de mettre mon cageot sur le rebord du mur. Je désherbais quand deux dames se sont arrêtés, l'une d'elle est repartie avec un plant de rosier rugosa. Toute désolée de n'avoir point d'argent … Je lui ai assuré que c'était une blague, puisque j'avais ajouté "Ou pas !"

Quelques semaines plus tard, je remarquais que plusieurs plants étaient partis. J'étais contente que mon idée plaise et que les gens osent se servir. En regarnissant la caisse, j'ai découvert deux pièces de 0,50 € à côté !

Plantes_€_7_5_2017.jpg

J'ai éclaté de rire ! Sont-ce des voisins ? des copains qui m'ont fait une blague ? des gens qui ont apprécié ?  Depuis combien de temps, les pièces étaient-elles là ? Mystère ! Au moins, il n'y a guère de voleurs … A moins que je ne sois passée avant !

Merci à la donatrice ou au donateur !

samedi, 06 mai 2017

Sur la route de la gare …

cerfs_20_4_2017.jpg

Un matin, trois cerfs sont apparus … Quel Père Noël nous les a confiés ? Mystère !

Bien envie de leur mettre un nez rouge !

En premier le blues de devoir aller travailler, en dernier, au retour, je vois la vie en rose !

20 avril 2017

lundi, 01 mai 2017

Rituel

Mieux vaut avoir un brin qu'un grain ! Quoique …

Muguet

Ne faut-il pas avoir un grain pour faire rimer bonheur et couleurs ?

samedi, 25 mars 2017

Petit bonheur #409

Découvrir une nouvelle technique en photographie avec le club photo, qui plus est dans un moment de franche rigolade.

Petit bonheur, Light Painting, Photographie

Pourtant, je suis arrivée éreintée de ma semaine, comme toutes les semaines travaillées depuis ce foutu mercredi matin travaillé !

mercredi, 22 mars 2017

Cornegidouille !

Qui voulait photographier la pluie … et a fait une vidéo ?


Et ne sait pas mettre une vidéo sur un blog !!!!!!!!

J'ai un doute sur H&F, vous pouvez la voir !

lundi, 06 mars 2017

Et de 6 !

Dizaines au compteur.

Un cadeau qui résume une grande partie des petits plaisirs de ma vie :

Foulard.JPG

Merci à Celles qui me l'ont offert, et qui surtout étaient les seules à être là, il y a 10 ans. J'ai encore le souvenir des langoustines …

20:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

vendredi, 03 mars 2017

Petit bonheur #408

Découvrir, créer, imaginer, réaliser …

Tout commence avec la découverte "Japanese knot bag". Je n'ai rien inventé, j'ai utilisé le tutoriel de ce site :

Japanese knot bag, sac noué japonais

Tout en cousant, mes pensées imaginaient un sac poisson. J'ai gardé l'esprit du sac noué, agrandi la bandoulière pour pouvoir le porter à l'épaule, et la taille me permet d'y mettre mon APN. J'ai aussi ajouté 3 poches zippées. Et voilà le travail !

Sac poisson noué, fisn knot bag

Point de lien ici, tout est dans ma tête !

 

mardi, 14 février 2017

Petits bonheurs #406 & #407

Petit bonheur #406 : Coudre, créer !

Quelques mois d'arrêt m'en laissent le temps. Voici donc Mômes des Îles et Balum, deux réalisations récentes.

DIY Baleine

En cliquant sur leur nom, vous arriverez au tutoriel, car je n'ai rien inventé.

Petit bonheur #407 : Avoir trouvé mes mascottes pour le fourgon !

Neil & Balum_14_2_2017.jpg

Ce seront Neil & Balum ! Il serait temps depuis bientôt 7 ans !!!

Trois questions aux rares visiteurs :

1 • Pourquoi le macareux s'appelle-t-il Neil ?

2 • Pourquoi la baleine s'appelle-t-elle Balum ? (facile ! Réponse trouvée par Anne-Ma)

3 • Combien de notes sur ce blog, celle-ci incluse ?

mardi, 10 janvier 2017

Quelqu'un(e) aurait un mouchoir ?

Je n'en peux plus de cette indécence !

Sénateur, 4000 €, Gérard Collomb

Quelques recherches vous feront découvrir que le salaire médian est annoncé à 1 772 € en France. Alors toucher 4 000 € pour ne pas occuper ses fonctions, et oser râler, qui plus est ! C'est une honte, c'est un scandale …

Pauvre chéri, il a perdu 3 142,75 € pour ne pas être allé aux commissions (qui soit dit en passant, doivent lui rapporter quelques indemnités supplémentaires). Sans oublier que ce Monsieur va avoir 70 ans, il serait peut-être temps de laisser la place aux jeunes, non ? Rien ne l'empêche de faire du bénévolat … s'il souhaite rester actif. L'aide aux devoirs par exemple …

En 2017, le smic mensuel sera de 1153 €, donc une indemnité de sénateur, c'est 6 fois le smic. Des smicards qui eux iraient travailler ! La dernière fois que j'ai causé salaire avec un AVS (il y a 2 ans), il percevait 697 € par mois. Avec un salaire de sénateur on pourrait donc rémunérer 10 AVS, ou accorder le smic à 15 d'entre eux !

J'écoute souvent les podcasts de "Moi Président …", et bien, Moi, Présidente, j'exigerais que pour se présenter à chaque mandat électoral, il faille justifier d'un emploi sous-rémunéré (donc smic et moins) pendant 3 mois dans l'année qui précède ! Et pas à la Banque R… ou comme chargé de mission, non. E.M. irait travailler dans l'agroalimentaire, V.P. ferait un travail d'AVS dans une école de REP, 4,5 jours par semaine, F.F. irait sur un chantier du bâtiment, etc… (je laisse aux rares lecteurs le soin de trouver un stage pour chaque Présidentiable). Évidemment avec les conditions de vie de la personne, un véhicule en mauvais état, qui démarre au petit bonheur, un loyer H.L.M. à payer (si on peut en obtenir un), etc.

Ne tentez pas de m'expliquer que leurs missions actuelles ne leur permettent pas de se libérer, ils ont les moyens de démissionner de leur fonction quand il s'agit de battre la campagne, et puis, bien souvent, ils ont des suppléants.

 

dimanche, 01 janvier 2017

2017

# Selfish, Le Tempo Morlaix, Vœux 2017

Avec la collaboration d'un pensionnaire du Tempo

Ce blog a eu 11 ans à Noël … mais à quoi sert-il ?

00:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

samedi, 24 septembre 2016

Petit bonheur #405

Réaliser une promesse que l'on s'est fait à soi-même.

Quand j'avais appris son décès, j'avais fait une recherche sur la toile et j'avais découvert cet article. Les connaissant, ça ne m'avait point étonné, et j'en étais émue (Jamais rencontré d'hommes comme ça ! Ça existe encore ?*) Depuis presque deux ans, je m'étais dit que si je croisais sa Dame un jour au marché, je lui offrirais un petit bouquet. Alors ce matin, le hasard a fait que c'est au coin de la fleuriste que je l'ai aperçue ! Grand bonheur pour moi de lui offrir un petit bouquet (même si je n'ai rien à me faire pardonner). Elle a choisi des reines marguerites. Beaucoup d'émotion pour nous Deux, de complicité et un altruisme partagé. Désolée, point d'A.P.N. avec moi, pour partager ces  quelques fleurs.

* J'en ai connu un autre, c'était mon Pépère. Il cultivait des fleurs pour ma Mémère. Parfois, quand je l'accompagnais au jardin, il me demandait si elle avait été sage (Quand j'avais été grondée !) et il lui cueillait un joli bouquet … Glaïeuls, dahlias, roses, etc.

samedi, 09 avril 2016

366 réels à prise rapide : Contre le mur

Peu de lumière, le flash ne portera pas assez loin, la photographe s’appuie contre le mur et reste en apnée, le temps de la photographie. Augmenter les iso et avoir du grain ne la satisferait pas. Elle réalise les limites de son bridge et rêve d’autre chose.

20:21 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 08 avril 2016

366 réels à prise rapide : Itinéraire

Le G.P.S. n’est-il pas programmé par les sociétés d’autoroute ? Certes quand je lui demande un trajet, il m’interroge sur mon souhait de payer ou pas. Par contre, c’est souvent l’itinéraire le plus onéreux. Ainsi, pour revenir des Hauts de France, il ne me proposait que le passage par le pont de Normandie, soit un coût de près de 19 €, il ne propose jamais de passer par Rouen où le trajet ne revient qu’à 13 € !

20:20 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 07 avril 2016

366 réels à prise rapide : Laissez passer les petits papiers

Cruel dilemme pour les enseignants : doivent-ils laisser passer les petits papiers ? 
Leur circulation perturbe le cours en détournant l’attention. Quand ils contiennent une déclaration d’amour, un sentiment de culpabilité nous envahit à l’idée d’empêcher un amour naissant de se développer.
Comment résister à un 
 
Kévin, Tue même ?
Oui
Non
Réponds-moi. Sinon je demande à Dylan. 
Samantha
 
Naturellement nul remord à capturer un billet d’insultes. Pour les autres, après l’avoir intercepté, je corrigeais le billet, le rangeais dans ma poche et le remettais à la fin des cours au destinataire.

20:18 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 06 avril 2016

366 réels à prise rapide : Temps qu'il fait

Ils étaient partis avec les pelles et le jeu de boules. Histoire de profiter des vacances pour aérer les enfants. Arrivés dans les dunes, vu le temps qu’il fait, ils ont rebroussé chemin. Ils sont rentrés c’était un temps à savourer un chocolat chaud en famille.

21:31 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 05 avril 2016

366 réels à prise rapide : Un mot que j'ai écrit

Un mot que j’ai écrit bien souvent lors d’évènements de la vie  est : « sérénité », ça me semble être la seule chose à laquelle on doit aspirer.

21:30 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (1)

lundi, 04 avril 2016

366 réels à prise rapide : Ceux que l'on porte

Ceux que l’on porte ont beau jeu de vous le reprocher un jour ou l’autre. Ne serait-ce que pour s’affranchir. Il faut toujours laisser l’illusion que les gens mènent leur barque. 
Et puis, il y a celles et ceux pour qui on pense n’être rien et qui parfois vous remercient d’avoir été là.
C’est à n’y rien comprendre, on espère des uns, on reçoit des autres.

21:29 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (1)

dimanche, 03 avril 2016

366 réels à prise rapide : Ce que l'on porte

Dans ma vie professionnelle d’avant, j’ai eu la chance inouïe de faire un stage « Vêtement et identité ». Lors de la présentation, on nous demanda d’évaluer financièrement la tenue des autres stagiaires. L’exercice fut pour moi délicat car je ne suis guère branchée fringues. J’y ai pris plus amplement conscience qu’à travers ce que l’on porte, les gens nous associent une valeur. Ce fut confirmé quelques temps plus tard lors d’un état des lieux. Un locataire me fit cette remarque :  « Vous au moins, vous ne nous humiliez pas. Ce n’est pas comme l’assistante sociale qui porte 2 mois de loyers sur elle ! » 
Personnellement, je suis un peu atypique. Je ne suis pas en admiration devant le prix des vêtements, je m’attache plus à la façon, à la matière, aux couleurs des habits que les gens portent, et surtout à l’adéquation entre ce qu’ils sont et leurs tenues, plutôt qu’aux marques. Porter des vêtements de luxe serait comme être à Carnaval ! Je sais que ça m’a desservie lors de certains entretiens. Qu’importe au quotidien ça ne met pas de barrières entre les familles modestes et moi, elles osent me parler. C’est essentiel pour que les écoliers puissent se reconnaître dans l’école.
Quant à aujourd’hui, j’ai retrouvé avec plaisir une vieille salopette en jean et marinière multicolore. Quoi de mieux pour me sentir en vacances ?

21:28 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 02 avril 2016

366 réels à prise rapide : Signature

Depuis je suis entrée dans la vie professionnelle, j’ai toujours eu plusieurs signatures. Travaillant à l’époque dans le secteur social, je n’étais pas à l’abri de me faire dérober mon chéquier. J’avais donc deux signatures distinctes au cas où cette idée saugrenue passerai dans la tête des locataires. Ce qui n’arriva jamais, j’y vois une preuve d’estime, de respect de reconnaissance. Quant à la signature de mes courriels, elle comporte l’arobase, et pour une fois je signe ce billet ! 
Sar@h

21:26 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 01 avril 2016

366 réels à prise rapide : Un pur mensonge

Un pur mensonge ? Le changement d’heure deux fois l’an ne fait pas faire des économies d’énergie ... Si l’on prend en compte la fatigue des travailleurs et écoliers qui s’ensuit. C’est juste pour mesurer le pouvoir de quelques technocrates sur la naïveté humaine ! C’était le début des couleuvres que les politiques nous font avaler à longueur d’année.

08:23 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 31 mars 2016

366 réels à prise rapide : Le monde est petit

C’est quand on rencontre une connaissance à l’étranger ou quand en parlant avec un méconnu que l’on découvre que nous avons des connaissances communes, que l’on réalise que le monde est petit.
Dans mes souvenirs lointains, c’est un mouillage dans la baie de Béquia. Nous étions arrivés à la voile pour mouiller assez près de la plage. Notre annexe ressemblant plus à un engin de plage, il était hors de question de jeter l’ancre loin. Une fois l’ancre au fond, nous avions mis là grand voile à contre pour faire culer le bateau. Quelle ne fut pas notre surprise d’entendre sur le bateau derrière nous : « C’est un mouillage digne du Château du Taureau ! » Certes, l’immatriculation du bateau et le Gwen ha du flottant dans le patatras ont influencé l’interlocuteur mais quand je me suis retournée stupéfaite, j’ai entendu « Oh ! Sar@h ! ». Et là, j’ai reconnu un membre de l’école de voile que j’avais fréquentée.
Plus récemment, c’est en échangeant avec une autre passagère dans le train. Quand elle m’a dit son ancien poste, je lui ai demandé si elle connaissait une ancienne mère d’élève qui y travaillait. Bingo, et elle l’appréciait autant que moi. Qui plus est ce fut l’occasion de reprendre contact !

07:07 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 30 mars 2016

366 réels à prise rapide : Je pourrais écrire sur ma tête

Que pourrais-je écrire sur ma tête ? Celles ou ceux qui me connaissent en vrai et les autres pour qui je ne suis que virtuelle : À vous de me l’écrire !

07:04 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 29 mars 2016

366 réels à prise rapide : Ça change tout le temps

Depuis des années, elle espérait un changement dans sa vie. Rien ne se produisait. Ni dans son métier, ni dans ses amours, un seul lui aurait suffit.  Elle avait vainement tenté de jouer au loto, là les résultats variaient d’une semaine à l’autre. Vainement. La fée « chance » était sur la grève le jour de sa naissance. Quelle idée de naître un jour de grande marée ! Dans ses grands moments de désespoirs de voir évoluer cette situation, elle déclenchait son chronomètre et fixait les secondes, ça change tout le temps. Au moins du changement. Généralement au bout de cinq minutes, Morphée la rejoignait ... Le temps continuait de défiler imperturbablement.

23:21 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 28 mars 2016

366 réels à prise rapide : Action éclair

Action éclair : vite, vite venir poster et profiter de ce lundi vaqué !

16:15 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 27 mars 2016

366 réels à prise rapide : Une personne nerveuse

Le trajet lui parut plus long qu’à l’accoutumée. Elle n’en pouvait plus des secousses subies par son siège, provoquées non point par les soubresauts du train, mais par cette personne nerveuse dont la jambe droite n’arrêtait pas de remuer. Peut-être étaient-ce les prémices de la maladie de Parkinson ?

01:02 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (2)

samedi, 26 mars 2016

366 réels à prise rapide : J'éviterai de dire que …

À sa place, j’éviterai de dire que je suis de gauche en rappel à son inaction vis à vis de ses électeurs. Mais il n’y a aucune chance que je sois à sa place, je vous rassure ! À regarder vivre certains politiques, j’ai bien compris qu’il faut accepter les compromissions si on espère mettre en place quelques idées.

01:00 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (1)

vendredi, 25 mars 2016

366 réels à prise rapide : Un air en tête

Angoissée de service, fatigue aidant, je crains toujours que le réveil ne remplisse pas sa fonction et d’être en retard. Depuis quelques semaines, j’ai doublé le réveil en programmant la tablette. Mes nuits sont plus sereines, il m’arrivait de me réveiller vers trois heures du matin et de ne continuer ma nuit que par épisode. À 5 h 55, la ritournelle « Bord de mer » m’indique qu’il est l’heure de me lever, bien souvent je suis déjà réveillée. Autre avantage pendant la petite heure qui suit j’ai cet air en tête, proche de la musique du film « Les vacances de Monsieur Hulot ». Nettement plus agréable que le tut-tut-tut-tuituituituitui du réveil. Belle façon de commencer la journée, non ? 
Certes être naturellement éveillée par la lumière du jour et le chant des oiseaux serait plus plaisant. Ce sera le cas ces trois jours à venir. D’ailleurs, d’autres usagers du train ont dû adopter la coutume d’Alsace-Lorraine, en posant leur R.T.T. car c’est plutôt calme ce matin.

16:09 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 24 mars 2016

366 réels à prise rapide : Super héros

Ma pensée technologique fait que je suis rarement admirative des super héros même superbes. Je me dis que comme tout à chacun, ils ont une part d’ombre.

21:55 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 23 mars 2016

366 réels à prise rapide : Toucher

Toucher ... Couler ?
L’éloge du toucher ?
Les dérives des p-d-ph-l-s ont fait que pendant quelques années, on s’interdisait tout contact physique avec les élèves. Force est de constater qu’avec ceux qui ne maîtrisent pas le langage, le contact physique a le pouvoir d’apaiser. Poser la main sur l’épaule d’un enfant pour lui apprendre à ne pas réagir à une provocation l’aide beaucoup plus qu’une réaction verbale. Notre voix traduirait notre énervement. Avec des [pas toujours] Drôles, j’ai développé un langage du corps : quand je ne suis pas d’accord parce qu’ils ont été violents, je les tiens par le poignet, quand je sens qu’ils risquent de s’énerver, et de ne plus se contrôler, je leur prends la main. Au fil des semaines, certains rentrent dans le jeu, et viennent spontanément me prendre la main quand la tension monte.
Quand les enfants ne maîtrisent pas encore le langage, T.P.S. ou primo-arrivant*, j’applique souvent « Un petit câlin, ça fait du bien. » Ce fut le cas en début d’année avec les T.P.S., mais maintenant un simple coucou de la main suffit à les sécuriser. Ce fut aussi la seule chose que je sus faire quand une cantinière vint me dire qu’une enfant récemment arrivée, allait mal car elle n’avait pas mangé ce midi et avait passé son repas à pleurer.
Parfois, nul besoin de toucher, je sens le rayonnement, ce fut le cas dans un musée ethnologique de Barcelone sur une statue ancienne.
Désolée pour celles ou ceux qui espéraient l’éloge des caresses, d’ailleurs, c’eut été plutôt certainement « massage ».
 
 * Je crois qu’aujourd’hui on dit allophone. Ce terme me fait penser à « Ils ne savent pas dire Allô au téléphone. » Le terme en cours serait EANA pour élève allophone nouvellement arrivé.

22:51 Publié dans 366 réels | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 22 mars 2016

Ça ne changera rien …

Mais j'ai une pensée pour nos voisins Belges.

attentats-de-bruxelles.lhommage-du-chat-ses-compatriotes.jpg

Trouvé

Et l'un de leur dessinateur :

3.jpg

 

22:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)