dimanche, 13 juillet 2008

Moâ d'abord !

À la déchetterie, les places sont chères sur le quai des déchets verts. Il faut garer la voiture en marche arrière en prenant garde de ne point aller trop loin. Partant du principe qu'une voiture partie me laissera une place, j'attends patiemment que la propriétaire de l'AX noire est finie de manœuvrer. Et là, une fois la place vacante, une voiture s'engage avant moi. Je laisse la dame à l'AX partir et m'engage. J'avoue être habituée à ce genre d'attitudes. Je m'y fais, dans ma tête cette ritournelle trouvée un jour en attendant à la poste : "Pour la mort, fais de même mon gars, passe d'abord !" Mes observations m'ont montré que ce sont toujours des voitures puissantes, en majorité des 4 x 4, ce matin c'était une 407 break métallisé. Trop fier le gars (Je n'ai pas encore vu une femme avoir cette attitude !) de passer devant ma 205, même si celle-ci a vaillamment passer le contrôle technique ! 

vendredi, 20 janvier 2006

Une rose jaune …

Dans la file d'attente à la caisse du supermarché local, je me retourne pour décharger mon caddie et aperçois un Monsieur avec un bouquet de roses et une boîte de pâté (?). Je lui propose de passer, le temps que je finisse. En attendant, nous discutons, il m'explique qu'il a refusé les caisses rapides (sans caissière ~ 2 surveillantes pour 4 caisses) parce qu'à long terme ce sera des emplois en moins. Je partage son point de vue (tout comme ceux qui fréquente les grandes surfaces les jours fériés ou les dimanches). Il prépare l'appoint et en partant m'offre une des roses du bouquet devant la caissière ébahie. Je lui ai proposé mais elle finissait tard. La cliente derrière a trouvé cela sympa elle aussi.

Bilan : Une rose = trois femmes ravies !

Et je souhaite de tout cœur à ce Monsieur que la destinataire du bouquet le soit tout autant !

 

medium_rose_jaune1.jpg

dimanche, 15 janvier 2006

À la patisserie …

Je me dirige tranquillement vers la pâtisserie, soudain il me dépasse, traverse la route en courant et, ouf ! arrive devant moi dans la file d'attente. Bon je regarde son postérieur, rien d'intéressant, alors j'applique ma petite philosophie. Il arrive devant la vendeuse :

"Je voudrais 6 parts de Kouign Amann." La vendeuse prend son couteau et commence à séparer

"Ah, non pas en parts , en entier, c'est pour emporter ! (Tiens il aurait pu lui dire avant, genre pénible celui-là ! il va se venter d'avoir acheter le Kouign Amann recommandé par Jean-Pierre Coffe, lui-même)

- Et avec ceci ?

- Une part de far. (C'est pourtant pas compliqué à faire ! quelle idée de l'acheter dans une pâtisserie)

- Autre chose ?

- Non." Il aperçoit que l'on emballe dans un carton les gâteaux de la personne âgée à côté.

"Vous pourriez me les emballer dans un carton ? c'est pour transporter. (Jaloux en plus ! qui plus est d'une personne âgée !)

-- Voilà, ça fait 5 € 30"

Il sort de la mitraille de sa poche et commence à compter. (Comme il n'accepte pas son âge, il n'a pas de lunettes, ça prend un temps fou !)

"Il manque un centime Monsieur.

- Ah vous êtes sûre que ce n'est pas une pièce de 5 centimes ? (donc radin aussi)"

Il range sa monnaie et laisse tomber son coupe-ongle. (tiens, problème de motricité … ne sais pas se servir de ciseaux) Je lui fait poliment remarquer. Remerciement. Pas de sourire, je n'oublie pas qu'il a couru pour être avant moi dans la file d'attente. Non plutôt un regard méprisant de celle qui pense aux rognures d'ongles dans un magasin d'alimentation.

J'achète ma galette des rois pour mes fils (qui est loin d'être en soldes). Je sors. Le soleil chauffe doucement le trottoir.

Je suis heureuse d'être seule, franchement partager la vie d'un goujat comme lui, que nenni. J'ai même un sentiment de compassion pour sa femme !

Petite philosophie …

Si comme moi, vous êtes très doué(e) pour vous faire prendre votre place dans une file d'attente, voici ma vision des choses :

"Laissez-les passer, certains ont envie d'en finir plus vite et veulent prendre votre tour sur le grand listing de l'Ankou."

Vous n'allez pas leur reprocher de vouloir mourir avant vous ?